CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR / Narbonne (11)

  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
  • Tognella CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR Narbonne (11)
EXTENSION DU CENTRE INTERNATIONAL DE SEJOUR ET DE LA MAISON DES JEUNES ET DE LA CULTURE

Maître d'ouvrage : Ville de Narbonne

Surface de planchers : 2 000 m²
Montant des travaux : 2 150 000 €HT
Livré en 2008

L'histoire des pratiques nommées reconversion, réhabilitation, réutilisation ou rénovation, éclaire
l'évolution profonde des rapports de notre société et de ses architectes avec leur environnement et
leur passé. C'est un concept : adapter, modifier, c'est aujourd'hui redéfinir un espace fini et précis,
qu'il faut recycler dans notre actualité.


Le Centre International de Séjour et la Maison des Jeunes et de la Culture occupent uno position
stratégique de haute qualité environnementale et patrimoniale dans la Ville de Narbonne. Il s'inscrit
à proximité immédiate de sites prestigieux, la Cathédrale St-Just, le Palais des Archevêques, la
Chapelle des Pénitents Bleus, la Poudrière, ainsi que l'Horréum romain et la Place de l'Hotel de Ville.
Cette situationd'exception en fait une pièce urbaine de référence dans la ville.

Le projet d'extension du Centre International de Séjour et de la Maison des Jeunes et de la Culture
s'intègre parfaitement dans le cadre de ces projets/recherches où les enjeux sont de taille, multiples,
indissociés et indissociables. C'est un projet volontaire et manifeste dans le futur secteur sauvegardé:
l'architecture comtemporaine est aussi un révélateur de notre patrimoine.La créativité et la force de
l'écriture architecturale doivent étonner et inscrire le bâtiment comme une oeuvre qui se pose
au coeur de la ville.


En Terme de projet, cette situation implique une réflexion globale sur les aménagements urbains,
la redéfinition du statut des sols et la recomposition des espaces publics. Aussi l'espace de la rue,
l'espace partagé est redéssiné en parfaite harmonie avec la mémoire des lieux et l'identité du projet créé.
L'expression architecturale et l'usage des espaces publics doit assoir encore plus, la représentativité
de la jeunesse et de la culture au coeur de la cité.


L'extension du Centre International de Séjour s'organise dans un volume simple, s'insérant entre
le bâtiment existant et le transept inachevé de la Cathédrale St-Just. . Le bâtiment propose une façade
à la juste échelle de l'espace public et des monuments. Les matériaux qui composent les façades: la pierre,
les bétons, l'acier, le verre, le bois témoignent de la maîtrise des techniques de mise en oeuvre dans la relation
espace temps. La métaphore de la scène de théatre pour la composition de la façade principale conforte
le projet dans son rapport à l'histoire et l'espace public.